Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lectures hivernales
  • Lectures hivernales
  • : Avis et opinions bien personnels sur mes lectures et les choses qui tournent autour des livres.
  • Contact

Notification

http://img15.hostingpics.net/pics/602061redheart.pngCoup de coeur

http://img4.hostingpics.net/pics/499371treasureicon2.pngExcellent

http://img15.hostingpics.net/pics/728719goldenstar.pngTrès intéressant

http://img15.hostingpics.net/pics/201414CoffeeCupicon.pngPlus que bien

http://img15.hostingpics.net/pics/605288flowerplantroseicon.pngBien

http://img4.hostingpics.net/pics/692212sundarkcloudheavygrainicon.pngBof bof

http://img4.hostingpics.net/pics/546319thshame.pngPas terrible

http://img4.hostingpics.net/pics/437158Skull48x48.pngFranchement non

Recherche

Bannières & autres liens

 

http://img4.hostingpics.net/pics/30391846175433m.jpg

 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/522691wildpal10.png

Archives

Index

http://img4.hostingpics.net/pics/208728654716.jpg

Anonyme - Aladin ou la lampe merveilleuse

Asher, Jay - Treize raisons



http://img4.hostingpics.net/pics/323885bboy.jpg
Ballard, Robert D. - Les Grands paquebots disparus
Beauchemin, Yves - Le Matou

Berling, Peter - Les enfants du Graal

Binet, Laurent - HHhH

Brontë, Charlotte, Jane Eyre

Brown, Dan - Le Code da Vinci
Brown, Frederic - Martiens, go home

http://img4.hostingpics.net/pics/254441C.jpg

Campion-Vincent, Véronique - Légendes urbaines

Christie, Agatha - La Mystérieuse affaire de Styles

Christie, Agatha - Le crime du golf
Christie, Agatha - Le Meurtre de Roger Ackroyd
Claudel, Philippe - Les âmes grises

Connelly, Michael - Les Égouts de Los Angeles

Connelly, Michael - La Glace noire
Connelly, Michael - La blonde en béton
Connelly, Michael - Le dernier coyote

Connelly, Michael - Le cadavre dans la Rolls
Cussler, Clive - Chasseurs d'épaves

http://img4.hostingpics.net/pics/576356PPDBC0089.jpg

De Chantérac, Aymone, Virginie Selvetti et Stéphane Munka - Une année de crime en France

de Rosnay, Tatiana - La mémoire des murs

Delafosse, Jérôme - Le cercle de sang
Diaz Canales, Juan - Blacksad, tome 1 : Quelque part entre les ombres

Doyle, Arthur Conan - Le Chien des Baskerville

Du Maurier, Daphné - Rebecca

http://img4.hostingpics.net/pics/993866egirl.jpg

Equers, Jérôme - Les murs de l'enfer
Evanovich, Janet - La Prime
Evanovich, Janet - Deux fois n'est pas coutume
Evanovich, Janet - À la une, à la deux, à la mort
Evanovich, Janet - Quatre ou double

http://img4.hostingpics.net/pics/946711letterf.gif

http://img4.hostingpics.net/pics/323893letterG.gif

Grimm, Jacob & Wilhelm - Blanche Neige

http://img4.hostingpics.net/pics/835219rainbowletterhphotosculpturep1530567262351141963s98400.jpg
Hanff, Helene - 84, Charing Cross Road

Herbert, James - Fog

http://img4.hostingpics.net/pics/366233MH900434499.jpg

Indridasson, Arnaldur - La cité des jarres

http://img4.hostingpics.net/pics/139700images.jpg

Jarry, Albert - Ubu roi

http://img4.hostingpics.net/pics/760623idfmages.jpg

Kaminsky, Stuart - Dracula fait maigre

 Keel, John A. - La Prophétie des ombres

http://img4.hostingpics.net/pics/436528LetterLWEB300x330.jpg
Laneyrie-Dagen, Nadeije - Les grandes énigmes

Liberati, Simon - Jayne Mansfield 1967
Ludlum, Robert - Le Weekend Osterman
L'Écuyer, Eugène - La fille du brigand

http://img4.hostingpics.net/pics/383291LetterMweb.jpg
Matheson, Richard - Je suis une légende
Maupassant, Guy de - Le Horla
Molière - Les précieuses ridicules
Montmorency, André - La Revanche du pâté chinois
Montmorency, André - Souffrance que j'ai du fun!

http://img4.hostingpics.net/pics/758976imasdeges.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/135925h157208.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/711147P2.gif

Preston, Douglas & Mario Spezi - Le Monstre de Florence
Pullman, Philip - La mécanique du diable

http://img4.hostingpics.net/pics/187665imagdwerfes.jpg


http://img4.hostingpics.net/pics/877717imafbtrghrthges.jpg
Reynolds, R.D. - Wrestlecrap : The very worst of pro wrestling
Reynolds, R.D. - The Death of WCW
Reynolds, R.D. - Wrestlecrap book of list

Robillard, Anne - Qui est Terra Wilder?

Ronecker, Jean-Paul - Les annales du mystère
Rowling, J.K. - Harry Potter à l'école des sorciers
Rowling, J.K. - Harry Potter et la chambre des secrets
Rowling, J.K. - Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

http://img4.hostingpics.net/pics/760872WSCL1SINFPURPLE.jpg
Sadoul, Barbara - Un bouquet de fantômes

Sam, Anna - Les tribulations d'une caissière

Sardou, Romain - Personne n'y échappera


http://img4.hostingpics.net/pics/576185T.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/229279floralletteruvector.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/689657imagvfgges.jpg
Verne, Jules - Le tour du monde en 80 jours

http://img4.hostingpics.net/pics/8116462001233LetterWweb.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/664635alphabetxlarge.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/6965405y5i0m5f4d.jpg

http://img4.hostingpics.net/pics/452567rosetteletterzvector.jpg

Bienvenue

Bienvenue dans ma bibliothèque. Ce blog fut créé afin de conserver une trace de mes lectures. Il me fera plaisir d'y échanger avec vous. Bonne visite.
corbeaux 2 109 ko

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 06:00

Dépanneur : Inutile d'emmener votre char (voiture) chez le dépanneur pour le faire réparer, ce n'est pas la bonne adresse. Premièrement, on ne dit pas «chez le dépanneur» mais «au dépanneur». On va au dépanneur du coin de la rue (tous les coins de rue ont le leur, du moins à Montréal) pour acheter tout ce dont on a besoin au quotidien : pack de bières, litres de lait, sandwiches et boissons, chips et épicerie de base, journaux, tabac, carte et tickets de transport en commun, friandises, billets de loto... Le dépanneur est ouvert tôt le matin et tard le soir, parfois même 24h/24, et certains dépanneurs font aussi station-service. Un Canadien sur trois fréquente un dépanneur quotidiennement et on en compte 5 900 au Québec. Vous ne pourrez pas les manquer. Un livre lui a même été consacré : Sacré dépanneur, de Judith Lussier et Dominique Lafond (éd. Héliotrope).

 

Tiré de : Dictionnaire insolite du Québec par Véronique Couzinou, éd. Cosmopole, 2012. Vous y trouverez bien des mots et expressions propres au Québec.

Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 01:38

Indridason, Arnaldur – La femme en vert

Page 35

«Erlandur se tenait au bord des fondations. Baigné par le soleil vespéral, il regardait en direction de Mosfellsbaer, de Kollafjördur et de la montagne Esja, il voyait les maisons sur la péninsule de Kjalarnes et les voitures en route vers Reykjavik qui passaient en contrebas de la montagne d'Ulfarsfell, sur le boulevard Vesturlandsvegur.»

 

Mon dico dit:

Vespéral: adj. (du lat. Vesper, soir). Litt. Du soir. Clarté vespérale. – n.m. CATH. Livre liturgique contenant l'office du soir. (Larousse)

Pour tous ceux qui ont cherché l'opposé de «matinal», pour tous ceux qui n'aiment pas dire «du soir» et pour tous les couche-tard francophones, il est utile de connaître et maîtriser le mot.Adj. Du soir, du couchant; relatif au soir; qui a lieu le soir.. (Absurditis.com)

 

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 06:00

Pénultième et antépénultième.

L'utilisation de ces mots se fait assez rare et c'est bien dommage.

 

Mon dico dit:

Pénultième: adj. (lat. paene, presque et ultimus, dernier). Didact.Avant-dernier. – Adj. et n.f. LING. Se dit de l'avant-dernière syllabe d'un mot, d'un vers. (Larousse)

Est un terme rare pour désigner l'avant-dernier. (Wikipédia)

 

Antépénultième : adj. Didact. Qui vient immédiatement avant l'avant-dernier. – n.f. LING. Syllabe qui précède l'avant-dernière syllabe d'un mot (po dans napolitain). (Larousse)

Signifie donc avant-avant-dernier («avant le pénultième»). (Wikipédia)

 

Wikipédia nous rappelle également que «pénultième» fait partie de l'arsenal d'insultes du Capitaine Haddock!

 

Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 15:39

Austen, Jane – Lady Susan

Page 21

«Or son visage respire la douceur, et tant le ton de la voix que la façon de se comporter sont d'une séduisante aménité»

 

Mon dico dit:

Aménité: Nom féminin. (lat. Amoenitas). Litt. Politesse mêlée de douceur : affabilité. - Sans aménité : de façon rude. Pl. Ironie : Paroles blessantes. Échanger des aménités. (Larousse)

Est «amène», ce qui est aimable, agréable, qui procure ou suscite du plaisir. Pour une personne, le mot évoque un caractère aimable, affable ou qui dénote de l'amabilité. («Douceur accompagnée de grâce et de politesse», dit le Littré). On parle par exemple d'une personne ou d'une nature amène, ou d'un ton ou de propos amènes. Traiter quelqu'un avec aménité, c'est le traiter avec égard, sans rudesse. Concernant l'environnement, le mot et le concept désignent depuis longtemps l'agrément induit par la fréquentation d'un lieu ou par la simple vision d'un beau paysage. Il est de plus en plus employé par les acteurs de l'environnement et du développement durable. Le mot évoque aussi et de plus en plus l'agrément, le plaisir gratuit directement ou indirectement offert par la vision, la contemplation de la nature en tant qu'habitats naturels et écosystèmes, qui en tant que bien public a un caractère d'intérêt public ou d'intérêt général. (Wikipédia)

 

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 01:04

Brontë, Charlotte – Jane Eyre

Page 352

«Je vous fis parler; au bout de peu de temps, je vous trouvai remplie de contrastes étranges : vos vêtements, vos manières, se ressentaient d'une discipline sévère; votre aspect était différent et annonçait une nature raffinée, mais qui ne connaissait pas du tout le monde et qui avait peur de donner une opinion défavorable d'elle en faisant quelque solécisme ou en disant une sottise.»

 

Mon dico dit:

Solécisme: Nom masculin. De Soloi, v. de Cilicie où l'on parlait un grec incorrect). Construction syntaxique s'écartant de la forme grammaticale admise. (Larousse)

Définition 1 : Faute contre les règles de la syntaxe. Faire un solécisme. Il y a un solécisme dans cette phrase. Exemple: «je suis été» pour «je suis allé» est un solécisme. Définition 2 : (Figuré) (Par plaisanterie) Faute quelconque. Un solécisme en conduite. (Wiktionnaire)

 

Repost 0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 17:26

Anonyme – Aladin tiré des Contes des mille-et-unes nuits, tome III.

Page 180 :

«Elles étaient suivies par cent tchaoux et par un pareil nombre d'eunuques noirs en deux files, avec leurs officiers à leur têtes.»

 

Mon dico dit:

Tchaoux : Alors pas facile celui-là. Ni mon Larousse, ni aucun site de dictionnaire en ligne ne peuvent me donner de définition. Seulement que «tchaoux» pour être écrit «tchaouch» et que cela désignerais un type de soldats turcs.

Puis Google à la rescousse avec son module de livres numériques gratuits. En effet, un ouvrage de Joseph-Marie Jouannin, intitulé «Turquie» et publié en 1840 nous renseigne comme suit : «Les tchaouch sont des messagers d'État aux ordres du grand vizir. Leur chef appelé Tchaouch-Bachi était préposé à la garde des prisonniers de qualité , à l'exécution des ordres émanés de la volonté souveraine et des organes de la justice ( chèri'at ). Leschaouch avaient pour armes un arc et des flèches, un cimeterre et un bàtou court, dont la poignée se nomme topouz. Comme huissiers, ils sont chargés également d'appeler et de conduire devant les tribunaux les individus qui y sont cités dans les causes civiles et criminelles. Certains tchaouch ont joué quelquefois un rôle beaucoup plus important; on les a vus ambassadeurs de la Porte chez les puissances européennes. Leur nom et leur emploi sont antérieurs à la fondation de l'empire ottoman. Le grand Tzaouss (Mé-faç TÇaou;) tenait un des premiers rangs sous les princes du Bas-Empire, ainsi que le tchaouch-baschi à la cour des Sultans seldjoukidea.»

 

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 00:55

Jean Racine – Andromaque.

Acte V, Scène 5 : 

«Hé bien! Filles d'enfer, vos mains sont-elles prêtes? Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes?»

 

Mon dico dit:

Allitération : Nom féminin. Du latin ad et littera, lettre. Littéraire : Répétition d'une consonne ou d'un groupe de consonnes (par opposition à assonance), dans des mots qui se suivent, produisant un effet d'harmonie imitative ou suggestive. (Larousse)

L'allitération (substantif féminin), du latin ad (à) et littera (lettre) est une figure de style qui consiste en la répétition d'une ou plusieurs consonnes, souvent à l'attaque des syllabes accentuées, à l'intérieur d'un même vers ou d'une même phrase. Elle vise un effet essentiellement rythmique, mais permet aussi de redoubler, sur le plan phonique, ce que le signifié représente. Elle permet de lier phoniquement et sémantiquement des qualités ou caractéristiques tenant du propos afin d'en renforcer la teneur ou la portée sur l'interlocuteur comme dans : «Ai-je été entêté cet été de tenter de tâter et téter tes tétons tentant mais têtus sous cet arbre étêté! » L'allitération a une forte fonction d'harmonie imitative; en ce sens elle peut être considérée comme un type d'onomatopée (voir le vers de Jean Racine). L'allitération est couramment utilisée en poésie, mais est également connue en prose, particulièrement pour des phrases courtes ou dans les romans poétiques. Elle est proche du virelangue et du tautogramme. (Wikipédia)


Repost 0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 17:51

Brontë, Charlotte – Jane Eyre.

Page 202 : 

«On avait chassé les sombres pensées et oublié les tristes souvenirs; partout et toujours il y avait de la vie et du mouvement; on ne pouvait pas traverser le corridor, silencieux autrefois, ni entrer dans une des chambres du devant, jadis inhabitées, sans y rencontrer une piquante femme de chambre ou un mirliflore de valet.»

 

Mon dico dit:

Mirliflore : Nom masculin. Du latin scientifique mille flores, parfum aux mille fleurs. Ancien usage : Jeune élégant qui parade, qui fait l'intéressant. (Larousse)

De l’ancien français mirlifique (altération de mirifique), lui-même altéré par la terminaison latine flor (fleur) : qui est comme une fleur merveilleuse. Le philologue Francisque Michel y voit une altération de mille-fleurs, dénomination prise des bouquets dont se paraient, jadis, les élégants. Alternativement, mille-fleurs désignait au XVIIe siècle un parfum apprécié des personnes élégantes.(Familier) Jeune homme qui se pique d’élégance, qui fait l’agréable, qui cherche à briller.(Wiktionnaire)


 

Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 12:17

Doyle, Arthur Conan – Le Chien des Baskerville.

Pages 67-68 : 

«La lumière, à cet endroit, tombait en plein sur lui, mais de longues ombres traînaient sur les murs et tendaient comme un dais noir au-dessus de sa tête.»

 

Mon dico dit:

Dais : Nom masculin. Du latin discus, disque. Tenture fixée au-dessus d'un autel, d'un trône ou d'un lit. Généralement fait d'étoffe, il peut aussi être en bois sculpté. Quand il repose sur des colonnes, il prend le nom de baldaquin. (Larousse et Linternaute)




 

Repost 0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 20:23

Binet, Laurent – HhhH.

Page 29 : 

«Dans l'imaginaire des thuriféraires du IIIe Reich, Heydrich est toujours passé pour l'Aryen idéal, parce qu'il était grand et blond, et qu'il avait les traits assez fins.»

 

Mon dico dit:

Thuriféraire : Nom masculin. Du latin médiéval thuriferarius. Celui qui porte l'encensoir dans un cérémonie du culte. Sens figuré : celui qui flatte. Flatteur, flagorneur. 

 

Repost 0